Blog de Jeremie Baldocchi artiste peintre contemporain Français

Concours du chien le plus laid du monde 2014

Années publiée le 10 juillet 2014
dans la catégorie

Concours du chien le plus laid du monde en 2014

Le gagnant du célèbre concours du chien le plus laid du monde (World’s Ugliest Dog) de cette année 2014 s’appelle Peanet, ce chien est âgé de 2 ans et c’est un mélange entre un Chihuahua et un Shitzu.
Holly Chandler,sa propriétaire qui habite à Greenville, en Caroline du Nord et qui remporte le prix 1500 $ prévoit d’en faire don pour financer des soins vétérinaires pour d’autres animaux afin de sensibiliser les gens sur la maltraitance de certains.
Cette compétition s’est déroulée à Petaluma, en Californie, le 20 Juin 2014, Voici quelques photos

Les participants:

Concours du chien le plus laid du monde en 2014
 
Concours du chien le plus laid du monde en 2014
 
Concours du chien le plus laid du monde en 2014
 
Concours du chien le plus laid du monde en 2014
 
Concours du chien le plus laid du monde en 2014
 
Concours du chien le plus laid du monde en 2014
 
Concours du chien le plus laid du monde en 2014
 
Concours du chien le plus laid du monde en 2014

En vidéos:

 

 

 

7 Avis

  1. On dirait un gremlins!!!

  2. Une de tes rubriques que je préfère avec les pigeons dead…

  3. C’est vraiment moche !
    Ça fait même peur …

  4. On dirait Nicomouk !

  5. Il y en a des mignons je trouve ;-)))

  6. Le mich a encore trop sucé de clowns …

  7. Oui tu devrais en sucer pour devenir drôle toi aussi !
    :-)


Laissez moi votre avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Code de vérification: 2 + 4 =

*


Voir ce concours à d'autres années:

Concours du chien le plus laid du monde 2016

Concours du chien le plus laid du monde 2016

Concours du chien le plus laid du monde 2007

Concours du chien le plus laid du monde 2007

Concours du chien le plus laid du monde 2013

Concours du chien le plus laid du monde 2013

Concours du chien le plus laid du monde 2019

Concours du chien le plus laid du monde 2019

Revenir en haut du site Jérémie Baldocchi Blog